Actu

Quels sont les principaux ravageurs de la carotte ?

La carotte fait partie des légumes les plus consommés et cultivés en France et dans le reste du monde. Très appréciée pour ses nombreuses qualités nutritives, la carotte peut être cultivée un peu partout lorsque les conditions sont réunies. Au cours de la culture de ce légume, plusieurs problèmes peuvent subvenir.

Les maladies d’abord, mais aussi et surtout quelques ravageurs indésirables ! La culture peut en effet être perturbée par l’invasion de différents types d’insectes ravageurs.

Lire également : Tout savoir sur les biocarburants

Savoir les reconnaître est un véritable atout dans la manche du jardinier, qui pourra alors choisir les traitements adaptés. Nous vous proposons de découvrir ici les principaux ravageurs de la carotte.

Les mouches de la carotte

Psilae rosae est l’un des insectes qui ravagent le plus la culture de la carotte. La mouche de la carotte est de l’ordre des diptères et appartient à la famille des Psilidae. C’est un insecte de couleur noire qui mesure 5 mm. Il a une tête orangée et un corps majoritairement brun.

A lire aussi : Comment entretenir du gazon ?

D’autre part, la mouche de la carotte se déplace en volant près du sol. C’est de cette manière qu’elle repère les plants de carottes et les attaque..

Attirée par les plants de carotte, elle pond ses œufs à proximité de la plante. Afin de lutter contre la mouche de la carotte, vous devez connaître les dégâts qu’elle provoque.

La larve de la mouche de la carotte grignote les racines et remonte sur les tiges. Cela crée des galeries noires superficielles.

Ces marques apparaissent alors un peu partout sur le légume qui finit par pourrir. Toutes ces informations vous permettront d’identifier ce ravageur afin de choisir les méthodes de lutte les plus adaptées.

Les pucerons

Le puceron de la carotte est un insecte de la famille des Aphididae et de l’ordre des Hemiptera. C’est un insecte dit piqueur suceur qui se nourrit de la sève de nombreux végétaux.

Plusieurs espèces de pucerons sont de potentielles menaces pour la carotte dont Cavariella aegopodii, Myzus percicae ou Semiaphis dauci.

Ce dernier est d’ailleurs fréquemment nommé puceron de la carotte ou puceron du céleri. Il mesure entre 1,3 et 1,6 mm.

Le puceron a un corps d’une couleur bleu verdâtre et un abdomen clair. Les pâtes et la tête ont en revanche une couleur plus foncée, presque brune.

Le puceron infeste les feuilles de la carotte qui finissent par se tordre. Il suce les pouces et les ombelles, ce qui crée une atrophie.

Dans les pires des situations, les jeunes plants ne peuvent plus pousser normalement et la récolte est alors perdue. Par ailleurs, le puceron doublement dangereux, car il peut transmettre divers types de virus et des champignons pathogènes.

Les altises

L’altise est un insecte ravageur craint par de nombreux jardiniers. On le retrouve sur une multitude de plantes potagères.

Il appartient à la famille des Chrysomeloidea et est de l’ordre des coléoptères. C’est un insecte de petite taille qui mesure entre 1,5 et 5 mm. L’altise possède des pattes postérieures très développées qui lui permettent de sauter loin et rapidement.

Lorsque nous les perturbons en approchant les cultures infestées, nous pouvons les observer bondir. Un signe qu’ils ont envahi nos plantations de carotte !

Sa carapace peut être uniformément noire ou avoir des reflets dorés ou bleutés. Certaines espèces possèdent des bandes jaunes sur leur dos.

Les altises adultes se nourrissent des feuilles tandis que les larves préfèrent les racines. Ainsi, ils ravagent et affaiblissent les plants, ce qui nuit grandement au développement et au rendement des cultures.

Les taupins

Le taupin est un insecte dont la larve appelée couramment ver fil de fer parasite les plants de carottes. Tout comme l’altise, il fait partie de l’ordre des coléoptères. C’est un petit insecte qui peut atteindre jusqu’à 2 mm. Sa couleur varie entre le jaune, le brun foncé et le brun clair.

Les taupins attaquent directement les racines, ce qui compromet le rendement. On peut alors constater sur les carottes la présence de galeries. Cela rend les légumes inadéquats à la commercialisation et la consommation.

Avec toutes ces informations, vous devriez être en mesure d’identifier l’insecte coupable des dégâts sur vos carottes. Vous pouvez donc prendre les mesures préventives nécessaires s’il n’est pas trop tard ou vous orienter vers des traitements et solutions biologiques pour les repousser de votre potager.