Que faire avec du lisianthus 

En tant que passionné de fleurs et de jardin, il se pourrait tout de même que vous n’ayez pas encore entendu parler du lisianthus. Pourtant, cette plante herbacée vivace est très cultivée en France pour plusieurs raisons : les voici !

Réaliser des coins fleuris

Appartenant à la grande famille des plantes gentianacées, la theustoma ou eustoma grandiflorum pousse spontanément sur les îles Caraïbes et en Amérique du Sud. La dénomination lisianthus a été attribuée à ses fleurs coupées. Celles-ci servent notamment à la formation de coins fleuris.

A lire également : Est-ce que les plantes carnivores mangent les moustiques ?

Les feuilles de la theustoma sont larges et ont une couleur verte bleutée. Quant à ses bourgeons, ils proviennent des tiges. Ils donnent des fleurs blanches, roses, violettes, pourpres, jaunes ou lilas.


Pour la réalisation de votre coin fleuri avec du lisianthus, choisissez un endroit de votre jardin qui est constamment exposé au soleil. En effet, cette fleur est capable de supporter jusqu’à 42 °C de température, en été. Elle a aussi constamment besoin d’eau.

A découvrir également : Quel arbuste planter pour se cacher des voisins ?

Après la mise en terre des graines, vous aurez à patienter 5 mois environ, pour les premières floraisons. Afin que celles-ci se multiplient le plus rapidement possible, vous devez maintenir votre sol dans un état sec. Cela évitera aussi la survenue de pourridié.

Dès que le lisianthus commence à pousser et à donner des fleurs, pensez à les couper, à les tailler ou à les arrondir pour obtenir du volume et des formes. Vous pourrez aussi mieux décorer l’espace en ajoutant des accessoires comme des jardinières, des pots ou des arceaux de jardin.

Former des bouquets de fleurs

Les roses, l’hortensia ou encore les matricaires ne sont pas les seules fleurs avec lesquelles vous pouvez former des bouquets de fleurs. Cueillez des lisianthus et suivez un procédé bien défini pour réaliser votre bouquet. Ce dernier peut être unicolore ou non. Toutefois, les bouquets de lisianthus blancs sont très appréciés.


Pour un bouquet de forme ronde par exemple, vous aurez besoin de ciseaux, d’un sécateur, d’un couteau, de raphia et d’un scotch de fleuriste.

Commencez par ôter le feuillage de toutes les tiges et saisissez l’une d’elles entre votre pouce et votre index. Prenez-en une autre, que vous allez insérer au niveau de la première en réalisant une inclinaison. Tournez votre bouquet en faisant un mouvement de quart de tour et ajoutez une troisième fleur. Continuez jusqu’à obtenir la taille voulue.

Finalisez maintenant votre bouquet en le liant au milieu à l’aide du scotch. Après, faites en sorte que les extrémités basses de toutes les tiges soient au même niveau. Servez-vous pour cela du sécateur. Utilisez le raphia en le nouant : il servira d’ailleurs à masquer le scotch.

Il est tout de même utile de rappeler que l’eustoma grandiflorum n’est pas seulement une plante ornementale ou décorative. En Amérique du Sud, les autochtones sont beaucoup plus portés sur ses vertus médicinales. Les fleurs les plus amères du lisianthus sont ainsi utilisées pour soulager les affections intestinales. Elles sont alors consommées sous forme de tisane.