Quand semer de la pelouse ?

Les meilleurs moments pour semer le gazon au cours de l’année sont le printemps (début mai à mi-juin) et l’automne (début août à mi-septembre). Cependant, si vous avez manqué ces fenêtres et que vous voulez toujours planter du gazon, quelques options restent disponibles. Le premier est d’utiliser des rouleaux de gazon, qui peuvent être implantés presque toute la saison. La deuxième option, moins connue, est de faire un semis endormi.

Des semis endormis… qu’est-ce que c’est déjà ?

Un semis endormi est en train de semer des graines de gazon à la fin de l’automne, lorsque les conditions sont défavorables à la germination. Les graines resteront alors dormantes et ne commenceront à germer que lorsque les conditions deviennent favorables au printemps. Toutes les graines de pelouse peuvent être utilisées pour effectuer ce type de semis , ne cherchez pas ceux qui sont spécialement conçus pour ce moment de l’année.

A lire aussi : Comment remplacer le terreau ?

Cependant, pour réussir avec succès un semis endormi, quelques conditions doivent être remplies :

  • La température du sol doit être inférieure à 10 °C pendant 3 à 5 jours.
  • La température de l’air doit fluctuer autour de 0°C pendant 3 à 5 jours
  • Le sol ne doit pas être congelé pour que la graine puisse être légèrement enfouie

Ces conditions correspondent généralement à la fin octobre ou au début de novembre, selon la région, mais cela peut varier en fonction des conditions climatiques d’une année à l’autre.

Un semis qui se fait trop tôt, lorsque les températures sont plus élevées, pourrait germer avant l’hiver, et les semis seraient alors trop jeunes pour survivre à l’hiver. Un semis effectué trop tard, par exemple sur un sol gelé, est plus susceptible d’être emporté par l’érosion pendant les pluies hivernales ou lors de la fonte des neiges.

A lire aussi : Comment bien damer ?

Comment le faire ?

Comme pour un semis de printemps ou d’automne, le sol doit être correctement préparé. Un léger râteau pour enlever les débris du sol et créer des ouvertures dans ce dernier est recommandé. L’ajout d’une fine couche de terre herbacée avant ou en même temps que le semis assurera un bon contact entre les graines et le sol. Un rouleau de pelouse partiellement rempli d’eau peut ensuite être passé pour tasser légèrement le sol.

Contrairement à un semis de printemps ou d’automne, l’arrosage n’est pas recommandé après le semis. L’eau fournie par la fonte des neiges au printemps suivant sera souvent suffisante pour maintenir le sol humide pendant la germination des graines.

Contre-indication : Cependant, il n’est pas recommandé de plantules dormantes sur les sites dont la pente est supérieure à 2%, car les risques d’érosion sont plus élevés. Dans cette situation, l’utilisation de rouleaux de gazon est recommandée.

Bon jardinage !

GuillaumeGregory