Jardin

Réaliser une clôture de jardin en bois brûlé Yakisugi : les avantages

Le bois brûlé Yakisugi, encore appelé bois brûlé japonais, est actuellement très à la mode. Il est utilisé dans la construction, la décoration, et reste un matériau qui séduit de plus en plus les professionnels du bâtiment, ainsi que les artisans mobiliers. Tous ceux qui souhaitent apporter une touche d’originalité à leur intérieur et leur extérieur optent désormais pour ce magnifique bois japonais. Mais est-il intéressant de l’utiliser pour une clôture de jardin ?

C’est quoi le bois brûlé Yakisugi ?

A découvrir également : Les erreurs courantes à éviter lors de l'utilisation d'un lombricomposteur

Le yakisugi ou le bois brulé Shou Sugi Ban s’obtient suivant une technique spécifique qui consiste à brûler le bois. Il s’agit d’une méthode de protection du bois d’origine japonaise, mais qui s’est imposée dans le monde entier depuis un certain temps. Le bois carbonisé est actuellement très utilisé, surtout dans le domaine de la construction.

Cette technique s’est véritablement démocratisée à partir du 18ème siècle, plus précisément sous le règne de la dynastie Shogunat Tokugawa. C’était une époque où le Japon connaissait un véritable développement dans presque tous les secteurs, notamment le commerce. Les lieux de passage stratégique étant principalement des îles, il fallait investir dans la construction d’infrastructures. Et c’est ainsi que le Yakisugi naît. Et si les Japonais avaient opté pour le bois brûlé pour leur construction, c’est essentiellement parce qu’ils protégeaient les constructions qui étaient souvent en proie à des incendies. On retient donc qu’il est historiquement associé au Japon, même si aujourd’hui, il est connu du monde entier.

A lire aussi : Comment prévenir la prolifération de champignons dans son jardin

Cette technique ancestrale est originaire du Japon, mais un procédé similaire était déjà répandu en Amérique et en Europe à l’époque préhistorique où les humains s’en servaient pour la conception de clôture. C’est juste qu’à l’époque, le bois japonais n’était pas ce qui est utilisé pour le procédé.

Quel est le procédé de fabrication du bois brûlé Yakisugi

Pour un projet de construction ou de rénovation, vous pouvez faire appel à des fabricants du bois brûlé si vous n’avez aucune notion dans la conception, ou si vous n’avez pas envie de vous occuper de cette tâche. Mais pour ceux qui aiment faire les choses par eux-mêmes, vous pouvez vous-même vous charger de la production du bois Yakisugi, car le procédé est assez simple.

Pour obtenir le Yakisugi, il faut brûler la surface du bois de façon profonde jusqu’à l’obtention d’une couche carbonisée. À l’époque médiévale japonaise, les hommes se servaient essentiellement de trois planches de cèdre pour le processus. Ils utilisent ce bois pour la formation d’une cheminée sur lequel sera allumé le feu. Il leur fallait attendre un temps précis pour le brulage avant d’éteindre les flammes.

De nos jours, les fabricants utilisent le même procédé pour obtenir le bois brûlé. Le cèdre du Japon, encore appelé Sugi est le bois utilisé dans le processus. Il faut cependant s’assurer que le bois soit bien sec. Vous vous servirez des trois planches de cyprès, et utiliserez une corde pour leur assemblage.

Après l’étape de la formation de la cheminée, il vous suffira de faire le feu à l’intérieur, afin de permettre aux flammes de s’élever. Il faut ensuite attendre quelques minutes de brûlage avant de retourner les planches pour que les surfaces brûlées soient homogènes. Après cette étape, l’eau servira à stopper la combustion, avant que vous ne passiez au brossage. Pour finir, vous laverez vos bois afin d’obtenir des produits finis et apprêtés pour utilisation.

Quels sont les divers usages du bois brûlé Yakisugi ?

Le Yakisugi est utilisé à plusieurs fins, et ce, depuis la période préhistorique. Actuellement, ce type de bois est en plein essor dans divers domaines. Il intéresse de plus en plus les architectes, les professionnels du bois, etc. Il n’est donc pas rare de le voir comme revêtement extérieur, ou comme objets de décoration. Pour rendre original l’habillage mur extérieur, c’est l’une des meilleures options. Il s’agit d’un matériau de qualité prémium utilisé dans la réalisation des meubles d’intérieur et d’extérieur, la construction entière de logement, la réalisation des façades, etc.

Plusieurs personnes utilisent le Yakisugi comme revêtement mural intérieur à cause de son esthétique indéniable. C’est également un matériau répandu dans la réalisation ou la customisation des façades de cuisine, les mobiliers de salon, de chambre et de l’extérieur. Il s’agit aussi d’une excellente alternative au bois traité pour vos potagers.

Quel est l’intérêt d’utiliser le bois brûlé Yakisugi dans la réalisation de sa clôture de jardin ?

Le Yakisugi fait naturellement partie des matériaux de construction et de déco les plus beaux. Mais en dehors de son esthétisme, c’est un bois qui possède plusieurs autres qualités. Pour la réalisation de la clôture d’un jardin, il représente sans doute la meilleure alternative, car présentant de nombreux avantages.

Le Yakisuhi est un bois qui vieillit bien. C’est un bois réputé pour sa grande longévité, notamment lorsqu’il est bien entretenu. Il changera certainement d’aspect à cause des aléas climatiques, mais ce ne sera pas précoce. Sa longévité dépend aussi de la technique de combustion, ainsi que de la qualité de pose. C’est un bois connu pour s’user longtemps après installation, mais il est préférable de l’entretenir comme les bois traditionnels pour booster sa durée de vie.

Utiliser le Yakisugi pour la clôture de votre jardin, c’est protéger vos plantes contre les incendies. Comme vous l’auriez compris, son procédé de fabrication lui confère une grande résistance au feu. Sa composition en charbon est ce qui booste sa résistance. Comparativement à d’autres bois, il s’embrase moins vite.

Les saproxyliques encore appelés champignons lignivores sont des organismes qui nuisent aux bois. Le risque que ces espèces lignicoles s’attaquent au bois est encore plus élevé lorsqu’il est entouré de végétation. Le Yakisugi devient alors une meilleure solution pour la réalisation de clôture de jardin. S’il est autant insensible à ces champignons, c’est notamment parce qu’il ne contient pas les éléments nécessaires à leur nutrition.

Par ailleurs, ces bois représentent également un choix idéal pour ceux qui sont engagés dans la protection de l’environnement. Ils sont écologiques, et impactent moins l’environnement que les autres matériaux. Mais pour que cela soit réel, il faut éviter les productions industrielles.