Actu

Comment protéger ses plantes d’intérieur ?

Si vous êtes jardinier, vous connaissez l’importance de protéger vos plantes. Mais qu’en est-il de vos plantes d’intérieur ? Elles ont tout autant besoin de protection – peut-être même plus – puisqu’elles ne sont pas exposées aux éléments comme le sont les plantes d’extérieur et sont donc moins préparées aux changements abrupts de températures, aux nuisibles ainsi qu’aux coups dans les feuilles, les griffes des animaux etc..  Protéger ses plantes d’intérieur est aussi important que de protéger son potager. Et pour cause, elle contribue à recycler l’air de l’intérieur d’une maison, et de le purifier. C’est un élément important de l’écosystème de votre maison. Dans cet article nous allons voir comment identifier les parasites qui s’attaquent à vos plantes d’intérieur, comment protéger vos plantes des changement de températures, comment vous occuper de vos plantes quand vous n’êtes pas là, comment vous occuper de la terre de vos plantes, et enfin pourquoi utiliser des tuteurs et autres outils pour garder en bonne santé votre plante.

1. Identifier les parasites qui s’attaquent à vos plantes et déterminer la meilleure façon de s’en débarrasser

Il existe plusieurs parasites qui affectent couramment les plantes d’intérieur, notamment les cochenilles, les tétranyques, les aleurodes et les pucerons mais également et surtout les moucherons. Pour vous débarrasser de ces parasites, vous pouvez essayer d’utiliser des pesticides ou des produits naturels issus de la lutte biologique. Avec la lutte biologique, vous êtes sûrs et certains que si un morceau de plante est ingéré par un animal ou un Humain, aucun danger n’est à prévoir. Ce qui n’est pas forcément le cas avec des pesticides ou des solutions chimiques.

A lire également : Quelle est la règlementation pour la vente d'un terrain agricole ?

2. Protégez vos plantes des dommages causés par les changements de température ambiante

L’une des plus grandes menaces pour les plantes d’intérieur est le changement soudain de température, qui peut provoquer la brûlure des feuilles, le flétrissement, voire la mort de la plante.  Pour protéger vos plantes des dommages causés par les changements de température, assurez-vous qu’elles se trouvent dans un endroit bien ventilé où elles seront exposées à des températures et des niveaux d’humidité modérés.  Vous pouvez également utiliser un matériau isolant comme du papier bulle ou même des journaux dans la fenêtre pour les empêcher de geler les jours de grand froid.

3. Stockez vos plantes dans un endroit sûr lorsque vous ne pouvez pas vous en occuper

Si vous partez pour le week-end ou en vacances, il est important de prendre soin de vos plantes d’intérieur. Une façon de le faire est de les placer dans un endroit frais et sombre où elles ne seront pas exposées à trop de lumière, de chaleur ou d’humidité.  Vous pouvez également les stocker temporairement dans des récipients spéciaux de stockage des plantes qui sont conçus pour aider à les garder en sécurité et en bonne santé pendant votre absence.  Également, il ne surtout pas arroser en abondance votre plante avant de partir, car cela pourrait alors faire développer des champignons dans le terreau qui vont attaquer les racines de votre plante et la faire mourir d’une façon prématurée. 

A découvrir également : Mon jardin est envahi de pucerons, que faire ?

4. Réparez les pots ou les jardinières cassés et remplacez la terre qui perd en nutriments par du terreau frais

Avec le temps, vos plantes d’intérieur perdent progressivement des éléments nutritifs par le biais de leurs racines et du sol. Pour garder vos plantes en bonne santé, il est important de remplacer périodiquement le terreau par un mélange frais. Vous devez également réparer les pots ou les jardinières fissurés qui peuvent causer une perte d’eau excessive ou permettre aux parasites d’entrer.

Pourquoi réparer ses pots de fleurs cassés ?

Tout jardinier sait que les pots de fleurs cassés sont une véritable plaie. Ils peuvent donner l’impression que même le plus beau jardin est négligé et mal entretenu. Mais les raisons de réparer les pots de fleurs cassés ne sont pas seulement esthétiques. Tout d’abord, les pots de fleurs cassés peuvent être dangereux.  Les bords tranchants peuvent facilement couper la peau, et les tessons de poterie peuvent s’incruster dans le sol, ce qui rend difficile de creuser sans se blesser. Deuxièmement, les pots de fleurs cassés peuvent également endommager les plantes.  Lorsqu’un pot se brise, les racines des plantes sont exposées à l’air libre, ce qui entraîne un stress et éventuellement la mort. Enfin, les pots de fleurs cassés peuvent servir d’abri aux parasites. Les fissures et les crevasses offrent des cachettes parfaites aux insectes et autres petites créatures qui peuvent rapidement détruire un jardin. Pour toutes ces raisons, il est important de prendre le temps de réparer les pots de fleurs cassés dès que possible.

5. Utilisez des tuteurs, des cages ou d’autres supports pour maintenir vos plantes en position verticale et les mettre en valeur

Enfin, si vos plantes montrent des signes de stress ou de dommages, pensez à utiliser des tuteurs et des supports pour les aider à rester droites et en bonne santé. Comme les plantes d’extérieur, les plantes d’intérieur ont besoin d’être protégées contre les parasites, les changements de température et d’autres menaces afin de prospérer. En suivant ces conseils et en prenant soin de vos plantes d’intérieur régulièrement, vous pouvez faire en sorte qu’elles restent une partie belle et importante de votre écosystème domestique.

Pourquoi utiliser des tuteurs pour ses plantes d’intérieur ?

Le tuteurage de vos plantes d’intérieur est un excellent moyen de vous assurer qu’elles restent en bonne santé et prospèrent. Il y a plusieurs raisons à cela. Tout d’abord, les tuteurs aident à soutenir la plante et l’empêchent de basculer.  C’est particulièrement important pour les plantes hautes ou celles qui ont de grosses fleurs. Les tuteurs empêchent également la plante de trop bouger, ce qui pourrait endommager les racines et les feuilles. Enfin, les tuteurs peuvent apporter une stabilité supplémentaire pendant les périodes de forte humidité ou de fortes pluies. En fixant des tuteurs à vos plantes d’intérieur, vous les aidez à rester fortes et en bonne santé toute l’année !