Actu

Pourquoi est-ce que de plus en plus de propriétaires immobiliers s’inquiètent-ils d’économiser de l’énergie en 2022 ?

Ce n’est pas un secret : l’énergie et particulièrement la performance énergétique d’un logement sont des sujets cruciaux pour tous propriétaires de maison, d’appartement ou même de bureaux. Mais en cette année 2022, de plus en plus de propriétaires s’inquiètent de réaliser des économies d’énergie, plus encore que les années précédentes. D’où vient cette inquiétude et comment y remédier ? Quelques éléments de réponse. 

L’inquiétude autour de l’énergie, un thème incontournable de 2022 

Tout d’abord, cette inquiétude prend racine, et à raison, dans la forte augmentation des prix de l’énergie, dus à plusieurs facteurs internationaux concordants. Le résultat : des factures en augmentation certaine, même si la France est relativement moins touchée que certains de ses voisins européens. Cela n’empêche pas les propriétaires de vouloir se protéger, et pour cela, certains font appel à un outil bien pratique : le diagnostic de performance énergétique. 

A découvrir également : Quels légumes planter en avril ?

Ce dernier leur indique, après audit, comment leur logement se positionne sur l’échelle énergétique, qui va de A pour les mieux notés à G pour les habitations dites « passoires thermiques ». Les propriétaires se rendent par exemple sur https://particulier.hellio.com/solutions/renovation-globale et ont ainsi accès à une vision d’ensemble, claire et précise sur la consommation énergétique de leur logement.

Les aides disponibles (gouvernementales ou locales) font montre d’une réelle volonté publique d’accompagner les propriétaires dans la transition énergétique de leur habitation. Un accompagnement nécessaire, qui facilite grandement le passage à l’acte.

A lire également : 5 règles à respecter pour atteindre vos objectifs

Économiser l’énergie, un enjeu majeur en 2022 pour les propriétaires

Si cette dernière nécessite une rénovation, le diagnostic permet d’avoir déjà déterminé le type de travaux nécessaires, et de gagner du temps… et de l’argent ! Les propriétaires qui s’inquiètent donc de réaliser des économies d’énergie en réalisent donc aussi sur leur porte-monnaie, et font d’une pierre deux coups ! 

Ils sont d’autant plus nombreux à se pencher sur la question que les normes entourant la performance énergétique des logements va évoluer entre 2022 et 2023 : dès 2023, il sera par exemple interdit de mettre à la location une habitation dite « passoire thermique ». Voilà pourquoi beaucoup de propriétaires s’intéressent à l’économie d’énergie et à la rénovation énergétique : en 2018, 58% des ménages métropolitains étaient propriétaires de leur logement, soit plus de la moitié de la population ! Pas étonnant alors qu’ils soient de plus en plus nombreux à se renseigner sur la meilleure manière de faire des économies d’énergie, une volonté renforcée par la hausse des prix actuelle. 

L’explication est donc simple : si de plus en plus de propriétaires effectuent ou sont sur le point d’effectuer un diagnostic énergétique dans le but d’économiser de l’énergie, c’est parce que tous les paramètres actuels semblent indiquer que c’est le bon moment. De plus, économiser de l’énergie signifie plus de confort intérieur, une valorisation de 10 à 30% de son logement sur le marché, et un geste responsable envers la planète, une démarche nécessaire en 2022 plus que jamais. L’inquiétude des propriétaires est donc logique, mais une fois que l’on a compris que cette transition est aisément réalisable et à moindre coût, on comprend mieux pourquoi de plus en plus de propriétaires s’y mettent !