Actu

Comment économiser en utilisant une pompe à chaleur centrale ?

La pompe à chaleur est reconnue comme étant un outil permettant d’économiser sur la facture énergétique d’une maison. On parle même d’une réduction des coûts possible allant jusqu’à 80 %, dans certains cas.  Il y a plusieurs raisons qui expliquent cette donnée, telles que nous les discuterons plus bas. Mais il faut aussi s’assurer d’une bonne maintenance, une fois son acquisition, si l’on veut de bons résultats. Voici comment la pompe à chaleur permet des économies d’argent.

L’importance de maintenir sa pompe à chaleur en bon ordre

Sur les systèmes de chauffage, un des éléments principaux est le circulateur de chauffage. S’il est mal réglé ou qu’il ne fonctionne plus convenablement, il faut absolument penser à remplacer votre circulateur, si vous ne voulez pas que les factures se remettent à augmenter. Ce sont eux qui servent à répartir le liquide caloporteur dans chaque radiateur de la maison. Il faut donc que la pression soit suffisante, ce qui peut ne pas être le cas si le circulateur de chauffage n’est plus en bon état.

A lire également : La mécanisation de l’agriculture

Comment fonctionne la pompe à chaleur ?

Si vous n’avez pas encore entendu parler de la pompe à chaleur, voici un résumé de ce que l’on en dit : c’est le système de chauffage qui coûte le moins cher, une fois en fonction. Il permet aussi de sauver les richesses naturelles de notre planète, contrairement aux autres qui en consomment trop. Et il fait tout cela en créant un niveau de confort inégalé dans la maison. Comment cela est-il possible ? La raison principale est que la pompe à chaleur se sert de l’énergie environnementale, qui se renouvelle en permanence. On parle ici, du sol, de l’eau et de l’air. Ce type d’énergie ne coûte rien, lorsqu’il est utilisé par la pompe à chaleur, alors qu’elle est récupérée par celle-ci, sur le terrain à l’extérieur de la maison. Puis, elle la transforme en chaleur qui est redistribuée, grâce aux circulateurs dont nous avons parlé précédemment, soit pour la chauffer ou pour produire de l’eau chaude. Il ne reste, au final, qu’à payer l’électricité permettant la circulation du fluide caloporteur.

En réalité, le système consomme beaucoup moins d’énergie qu’il n’en produit. C’est bien là l’élément important qui rend ce système économe, par rapport aux autres. De plus, la pompe à chaleur sert à régulariser la température de la maison, au cours de toutes les saisons. C’est elle qui réchauffera les pièces en hiver, et c’est aussi elle qui viendra les rafraîchir, au cours des chaudes journées d’été.

A lire également : Quelles sont les caractéristiques du Sorgho ?

Des aides gouvernementales et une récupération de l’investissement rapide

Lorsque l’on regarde les prix d’une pompe à chaleur, on peut être effrayé de l’investissement que cela représente. On trouve des prix se situant généralement aux alentours de 6 000 à 8 000 euros, selon les modèles. Une fois les coûts de l’installation inclus, on se retrouve rapidement un peu au sud des 10 000 euros. Cependant, comme cet outil est un produit qui est bon pour l’environnement, il est possible de recevoir des aides gouvernementales, lors de son achat. Au final, on récupère généralement l’investissement total en quelques années, avant de bénéficier d’une énergie beaucoup moins coûteuse, par la suite.