Gazon

Quel est le meilleur outil pour le sol en permaculture entre la fourche bêche ou la grelinette ?

Quel est le meilleur outil pour le sol en permaculture entre la fourche bêche ou la grelinette ?

La préparation et l’entretien de la terre du jardin requièrent un certain nombre d’outils. Fourche bêche ou grelinette, laquelle choisir ? En permaculture, choisir l’outil le plus adapté selon le travail à réaliser contribue à la bonne santé du sol. Découvrez comment savoir quel est le meilleur outil pour le sol en permaculture entre la fourche bêche ou la grelinette.

Fourche bêche ou grelinette : quelles sont les différences ?

La fourche bêche, ainsi que la grelinette sont deux outils de jardin ayant une utilité différente.  

A voir aussi : Comment remplacer le terreau ?

Une fourche bêche

Dotée de quatre dents plates dont la longueur peut varier de 25 à 30 cm, une fourche bêche est un outil permettant de travailler un terrain en friche ou une terre lourde dont la mise en culture requiert le bêchage, ainsi que l’enfouissement des mauvaises herbes.

Envers les lombrics, la bêche plate est moins agressive. Il est également possible de l’utiliser comme une grelinette, afin d’ameublir en profondeur la terre sans la retourner, déraciner les mauvaises herbes, récolter des légumes racines ou les pommes de terre, mais aussi de creuser un trou de plantation.

A voir aussi : Comment poser du gazon synthétique sur du carrelage ?

Une grelinette

Dans le monde du jardinage bio, Jean Grelin a inventé la grelinette, un outil emblématique. Dotée de deux manches et de trois à cinq dents, elle permet de décompacter la terre sans la retourner. Ainsi, vous pouvez préserver l’activité biologique des diverses couches du col. Lorsqu’elle est enfoncée dans le sol, il faut ramener les manches de l’avant vers l’arrière, tout en gardant le dos bien droit. 

En raison de l’espacement de ses dents et de sa largeur, la grelinette permet de faciliter l’arrache des mauvaises herbes rampantes et traçantes, l’enfouissement des engrais verts, et est adaptée pour récolter les pommes de terre.

Comment choisir entre la fourche bêche ou la grelinette ?

En bêchage traditionnel, la fourche-bêche ou la bêche est enfoncée sur 20 à 25 cm de profondeur. Ensuite, les blocs de terre sont retournés et émiettés plus ou moins grossièrement. Cette méthode conventionnelle fonctionne plutôt bien, car elle permet l’extirpation des racines des mauvaises herbes et l’ameublissement de la terre. Sans oublier qu’elle est utilisée avec succès depuis des générations.

Cependant, elle est épuisante et contraignante. Afin de résoudre les problèmes de fatigue, plusieurs jardiniers amateurs se sont équipés d’un motoculteur ou d’une motobineuse permettant de travailler la terre plus vite avec un effort limité. Mais comme c’est un engin bruyant, lourd et coûteux, ce n’est pas la solution la plus optimale. 

Autrement dit, le bêchage casse les reins des jardiniers et bouleverse la vie des organismes du sol. Il est à savoir que certains organismes vivant normalement enfouis dans le sol se retrouvent à l’air libre, et inversement.

Alors fourche bêche ou grelinette ? Si la grelinette est considérée comme étant une fourche écologique, c’est parce qu’elle permet de travailler la terre en profondeur sans retourner la terre. Comme les diverses couches de terre ne sont pas perturbées, un certain équilibre s’installe au fil des années et des saisons. Les bestioles, les insectes et autres bactéries en tout genre n’ont plus besoin de se réadapter après chaque bêchage. En effet, l’intervention du jardinier les perturbe moins et ils peuvent agir de manière plus efficace pour que la nature du terrain soit améliorée.

 

fourche bêche ou grelinette