Actu

Balles de foin : l’essentiel à retenir avant de passer à la production

Ce sont plus les agriculteurs qui s’intéressent à la production de balles de foin pour les revendre par la suite. Sachez toutefois qu’un éleveur peut très bien faire sa propre production pour nourrir ses animaux. Avant de vous lancer dans la production de balles de foin, voici ce que vous devez savoir.

L’utilisation et le prix d’une balle de foin

Vous devez savoir qu’une balle de foin est une balle compacte de fourrage récoltée. En effet, le foin a été pressé et relié pour faciliter son stockage et son transport. De nombreux agriculteurs vendent leurs balles de foin aux éleveurs, car celles-ci sont principalement destinées à nourrir les animaux d’élevage. Cependant, un grand éleveur, s’il a un champ, peut se permettre de cultiver de la féole, de la fétuque élevée ou de la luzerne pour faire des balles de foin. 

A voir aussi : La mécanisation de l’agriculture

Contrairement à ce que l’on croit, la demande en balles de foin est importante. Ceci s’explique en partie par l’augmentation de la consommation mondiale de viande. D’ailleurs, le saviez-vous ? Le prix d’une balle de foin peut aller de 20 à 100 euros. Ceci dépend de la qualité du fourrage, de la région, du marché local et de la saison.

La récolte et le séchage du foin

La première étape pour la constitution de ces balles de foin commence par la récolte. Ce ne sera pas si compliqué, dites-vous, mais vous serez obligé de vous plier aux conditions météorologiques. On ne peut pas se permettre de faucher l’herbe que s’il fait beau. On passe par la suite par l’étape d’aération et de séchage du fourrage. Chaque agriculteur peut avoir sa technique de séchage, mais il faut accorder plus de temps à cette étape. En effet, vous ne pouvez passer à l’étape suivante que si le fourrage est bien sec. Certains agriculteurs ont recours à une faneuse qui est une machine agricole se chargeant du retournement de l’herbe pour accélérer son séchage.

A voir aussi : Repérer des insectes nuisibles dans ses plantes

L’assemblage et le pressage

Les balles de foin sont vendues sous une forme ronde ou carrée. Pour avoir cette forme, on doit faire intervenir une presse à balles. Cette machine peut être manuelle ou automatique et sur le marché, on a des presses à balles rondes et des presses à balles carrées ou rectangulaires. Pour une petite production, vous pouvez opter pour des presses à balles rondes, ce qui donne évidemment des balles de foin en forme ronde.

Si vous êtes agriculteur, il serait judicieux d’acheter une presse a balle carrée pour avoir des balles carrées ou rectangulaires. Ces dernières sont effet plus faciles à stocker et à manipuler. Certaines presses à balles carrées sont également plus performantes, car leur système de nouage est automatisé. Rappelons que pour alimenter la presse, il faut un tracteur.

L’enrubannage

Si vous comptez garder vos balles de foin sur un certain temps, le processus de fabrication se termine par l’enrubannage. Elle est obligatoire pour assurer la bonne protection des balles contre le soleil, les intempéries et l’humidité. La négligence de cette étape peut conduire à la détérioration des balles. D’ailleurs, une balle enrubannée est aussi plus facile à manipuler et à transporter, de par leur côté plus compact. Certains agriculteurs terminent leur processus de fabrication par l’ensilage. Oui, cette pratique peut remplacer l’enrubannage, mais elle nécessite une installation spécifique et des équipements plus coûteux.