Actu

Quels sont les différents types de clôtures ?

Nous avons souvent parlé des jardins sur le blog mais nous n’avons jamais abordé l’une de ses parties les plus importantes, la clôture.

Comment clôturer le jardin de manière belle et efficace ? Aujourd’hui, nous approfondirons la connaissance des différents types de clôtures métalliques qui nous permettent de définir les limites de notre jardin et de protéger l’intérieur.

A lire aussi : 5 façons d'améliorer la productivité de votre jardin

Les clôtures métalliques sont une solution économique, esthétique et sûre pour clôturer un terrain. Ils nécessitent également peu d’entretien et ont une très grande durabilité.

Ils n’interrompent pas le passage du vent ou de la lumière et peuvent être utilisés par différentes plantes pour escalader leurs parties.

A lire également : Quelle est la règlementation pour la vente d'un terrain agricole ?

Par rapport à d’autres types de clôtures, elles sont très adaptables, tant en distance qu’en forme, puisque certaines d’entre elles sont flexibles. En complément, si l’on veut empêcher le passage des regards, on peut choisir de placer dessus un filet d’occultation.

Les types de clôtures rigides en mailles

Bien qu’il existe de nombreux types de clôtures métalliques, nous allons examiner les quatre types les plus demandés au niveau domestique, pour clôturer les jardins :

La maille simple

La maille est le type de clôture le plus utilisé pour clôturer les jardins, les zones résidentielles et toutes sortes d’espaces urbains.

Il s’agit d’une clôture en fil de fer galvanisé, solide et recouverte de PVC pour éviter toute détérioration. Il est très esthétique, nous offrant une clôture élégante, sûre et fonctionnelle.

Les accessoires sont généralement en adéquation avec la ligne esthétique des panneaux. Ces types de clôtures peuvent être trouvés dans différentes couleurs, les plus courantes étant le blanc et le vert.

La maille torsadée simple

C’est le type de treillis métallique le plus courant. Nous l’avons vu dans de nombreux espaces urbains et ruraux. C’est une simple clôture, en acier galvanisé ou, parfois, plastifiée pour lui donner de la couleur.

Il se présente sous forme de rouleaux parfaitement adaptables à l’espace où il doit être placé. Il est résistant et souple. Pour son installation, il doit être soutenu par des poteaux placés tous les deux mètres.

La maille triple torsion

Le treillis à triple torsion est esthétiquement similaire au précédent, bien qu’il diffère sur certains aspects. Il s’agit d’un maillage composé de deux fils qui s’entrecroisent par trois torsions, créant des losanges caractéristiques.

Il est communément appelé clôture de poulailler, bien que son utilisation soit beaucoup plus large. La résistance est très élevée et son placement aussi simple que le précédent.

La clôture décorative

Et pour finir nous avons les clôtures décoratives. Celles-ci servent à répartir les espaces intérieurs au sein d’un jardin ou d’un enclos ou pour assurer une sécurité aux irrégularités.

Leurs formes peuvent être très variées. Du modèle le plus simple à base de barreaux circulaires, à d’autres modèles à décors d’arabesques, etc.

Comme vous pouvez le constater, il existe différentes possibilités pour clôturer un terrain selon notre budget et l’esthétique que nous voulons lui donner. Tous sont sûrs et très durables Quelle est votre option préférée ?

La clôture en bois : avantages et inconvénients

La clôture en bois est un choix populaire pour son apparence naturelle et rustique. Ces clôtures sont fabriquées à partir de différents types de bois, tels que le pin, le cèdre ou encore l’épicéa.

Les avantages d’une clôture en bois incluent sa durabilité et sa résistance aux intempéries ainsi qu’aux insectes. Le bois traité est également très résistant aux effets du soleil sur une longue période.

Comme avec tous les matériaux, il y a des inconvénients à considérer lorsqu’il s’agit de choisir une clôture en bois. Ces types de clôtures peuvent être coûteux par rapport aux autres options disponibles sur le marché. Leur installation peut être complexe si vous décidez d’utiliser des poteaux bétonnés dans le sol.

Il faut aussi prendre en compte l’entretien régulier qui doit être effectué afin que la clôture reste belle et robuste tout au long des années : nettoyage régulier suivi d’un traitement annuel pour prévenir toute dégradation prématurée.

La décision finale quant au type de matériau utilisé pour votre clôture dépendra du budget dont vous disposez ainsi que de vos priorités personnelles concernant l’apparence générale souhaitée et la durabilité recherchée.

Les clôtures électriques : fonctionnement et réglementation

Les clôtures électriques sont une option de plus en plus populaire pour les propriétaires cherchant à sécuriser leur jardin ou leur terrain. Les clôtures électriques fonctionnent en envoyant des impulsions électriques régulières le long du fil, ce qui crée une barrière invisible mais efficace.

Bien qu’elles soient très efficaces et dissuasives pour empêcher les intrusions indésirables, vous devez noter que l’utilisation des clôtures électriques comporte aussi des risques.

Vous devez comprendre comment elles fonctionnent et la réglementation associée à leur utilisation. En France, l’utilisation d’une clôture électrique doit être conforme aux normes sur la sécurité des installations dédiées à l’élevage ainsi qu’à celles relatives à la protection des personnes contre les accidents dus au courant.

La législation française précise que toute personne souhaitant installer une clôture électrique doit afficher un panneau signalétique avertissant de son existence afin d’en informer tout visiteur potentiel. Il est aussi impératif que toutes les connexions soient effectuées par un professionnel qualifié afin d’assurer une installation sans danger.

Il faut faire attention au voltage proposé selon l’animal visé (chevaux, vaches…) car certains nécessitent un niveau spécifique adapté à leurs caractéristiques physiologiques sur lequel ils réagissent mieux.

Si vous envisagez sérieusement d’utiliser une clôture électrique dans votre maison, vous devez parler à un professionnel pour vous assurer que l’installation sera correctement effectuée et en conformité avec les normes françaises actuelles.