Les 5 arbustes à planter dans une terre de bruyère

On appelle la terre de bruyère ce qui est issu de la décomposition des bruyères. Lorsque l’on parle une plante de terre de bruyère, on fait référence à une plante qui se développe dans des sols acides et à souvent à l’ombre du soleil tapant. Certains arbustes se plaisent particulièrement dans ce type de terre et créent de superbes massifs pour vos jardins et terrasses.

Le Camélia

Cet arbuste bien connu orné de larges fleurs nous vient d’Asie. Entre décembre et le mois de mars, le camélia colore les jardins. Il existe de nombreuses familles de Camélias dont les fleurs peuvent être simples comme doubles, rouges comme jaunes. On dit des Camélias qu’ils sont difficiles à faire pousser mais une plantation dans une terre de bruyère suffit pourtant à ce que l’arbuste s’y sent à son aise. Ajouter à la terre de votre jardin une moitié de terre de bruyère, si vous pensez qu’elle manque d’acidité.

A lire également : Quelle est la règlementation pour la vente d'un terrain agricole ?

L’Hortensia

Très présents dans les paysages bretons, les hortensias sont volumineux et colorés. Ses nombreuses variétés nous font découvrir plusieurs arbustes aux couleurs différentes (bleu, rose, blanc, violet…). Ce type d’arbuste apprécie particulièrement l’ombre mais nécessite tout de même d’un peu de soleil pour que les fleurs s’ouvrent. L’hortensia se plante en pot comme en pleine terre. Préférez la saison de l’automne pour le planter.

Le magnolia

On reconnait tout de suite un magnolia dans un jardin ou un parc. Ses fleurs typiques parfumées imposantes donnent à cet arbuste un charme unique. En effet, les fleurs ont une forme semblable à celle des tulipes. Souvent de couleurs roses et blanches, les fleurs du Magnolia peuvent être également rouges et jaunes.

A voir aussi : Le compostage et le lombricompostage : quel engrais utiliser pour le jardinage ?

Cet arbuste n’est pas compliqué à faire pousser et apprécie les sols acides. C’est pourquoi une terre de bruyère lui conviendra tout à fait. Concernant le climat, le Magnolia possède une bonne résistance, certaines variétés peuvent même résister à une température allant jusqu’à -25°C.

Il est recommandé de lui donner un sol ayant un riche humus et qui soit assez humide. Ne le mettez pas trop au soleil et protégez-le du souffle du vent.

Le Pieris

Il s’agit d’un arbuste reconnu pour ses feuilles résistantes mais aussi très jolies. Ses teintes rouges donnent un massif de fleurs flamboyant au printemps qui égaye le jardin. Pouvant pousser jusqu’à 3 mètres de hauteur, il est possible de le planter à proximité d’autres plantes qui se plaisent dans une terre de bruyère. Le Piéris fait des fleurs blanches à partir d’avril.
A partir de l’automne, son inflorescence promet également de belles couleurs.

L’Azalée

De la famille de rhododendron, l’Azalée se décline elle aussi en différentes variétés. On connait bien sûr la fameuse Azalée du Japon et l’Azalée d’intérieur. Cette plante se plait en effet à l’intérieur comme à l’extérieur.

L’avantage est qu’une Azalée peut pousser en massif un peu à l’ombre d’un sous-bois comme sur la bordure d’un chemin. Elle fleurit au printemps, souvent dans la couleur rose ou rouge.

S’il n’y a pas de saison particulière pour faire pousser une Azalée, on lui épargnera cependant le froid de l’hiver.