Jardin

Comment avoir des haies impeccables ?

Comment avoir des haies impeccables

La haie constitue une combinaison de plantes qui se fond facilement dans la décoration de l’extérieur d’une maison. Elle suscite aussi d’engouement en raison de son rôle protecteur. Elle permet notamment de délimiter une maison en servant de brise-vue. Les plantes qui la constituent exigent des soins réguliers. Découvrez comment voir des haies impeccables.

Entretenir le sol

Avec le temps, les feuilles des haies changent d’aspect. En effet, ces feuilles jaunissent en perdant leur couleur verte éclatante. Ceci entraine l’apparition des tiges en marron. Dans tous ces cas, il faut dire que ces différents changements proviennent du manque d’entretien des haies de la part du jardinier ou du propriétaire. Le bêchage est une méthode facile à adopter pour accélérer la croissance de vos haies et les donner un air toujours jeune.

A voir aussi : Comment aménager un petit jardin ?

En effet, le bêchage facilite l’aération du sol. Il permet la régénération des micro-organismes entrainant la décomposition des matières organiques. Ce faisant, il parvient à transformer ces matières en nourriture pour la plante. L’autre avantage du bêchage se rapporte à sa capacité à faire pénétrer de l’eau vers les racines. C’est une opération que vous pouvez réaliser à l’automne, et ce, en une seule fois tous les deux ans. Elle est aussi envisageable au cas où les plantes vont mal.

Arroser la plante

haie

A lire également : 10 avantages d'avoir un spa chez soi

Lors des trois premiers mois de la plantation, il est important d’arroser régulièrement les haies mises à terre. Au cours de cette période, le sol doit être humide. Au fur et à mesure que les arbustes se développent, ils parviennent à survivre au cycle annuel des pluies. L’idéal, c’est d’arroser fréquemment les plantes au cours des périodes de forte sécheresse.

Pour conseils, pensez à arroser votre plante avant la levée du soleil ou au moment où le soleil disparait à l’horizon. Cela vous éviterait l’évaporation rapide de l’eau. Cette dernière est à l’origine d’un gaspillage et d’un réchauffement pour la plante. Dans ce cas précis, l’arrosage s’apparente au nettoyage et à l’humidification des feuilles au lieu de l’arrosage des racines.

Tailler la haie

Pour rendre sa propriété plus agréable, vous devez tailler vos haies. La taille désigne le fait d’enlever les parties mortes de la plante. Cela participe à l’épanouissement des jeunes rameaux. Les périodes pour tailler la haie dépendent notamment du type de la plante. Il existe des plantes qui demandent obligatoirement deux tailles par an. C’est le cas des haies classiques, des haies basses et des haies défensives. La taille de ces dernières est possible entre avril-mai et septembre.

Les conifères peuvent, par contre, être taillés en mars et entre fin août et début septembre. Vous ne pouvez tailler les haies champêtres et les haies fleuries qu’une seule fois par an. Il s’agit de la période courant septembre et octobre. Pour tailler la haie dans de bonnes conditions, il faut utiliser de bon matériel.

Dans ce sens, on note le taille-haie thermique ou motorisé électrique. Ce matériel sert à couper les plantes de façon plus uniforme. Pour les arbres, vous aurez besoin d’une coupe-branche. Les arbustes sont à tailler sous forme de cône afin de jouir des rayons du soleil et de la lumière.

Choisir les bonnes espèces de plantes pour sa haie

Le choix des plantations pour les haies est crucial. Le choix doit se faire en fonction de plusieurs critères tels que le climat, la nature du sol ainsi que l’esthétique recherchée. Pour obtenir une haie bien dense et qui ne présente pas d’espace nu ou à moitié rempli, il faut opter pour une plantation de qualité avec une croissance équilibrée.

Selon vos préférences en matière de couleurs, vous pouvez choisir entre des arbustes à feuillage persistant ou caduc. Les premiers conservent leurs feuilles toute l’année tandis que les seconds perdent leur feuillage pendant la période hivernale. L’avantage avec un arbre à feuillage persistant, c’est qu’il est idéal pour se protéger contre les regards extérieurs tout au long de l’année.

On note aussi deux types d’arbres : ceux ayant un port conique et ceux ayant un port buissonnant comme le thuya occidental ou encore le cyprès leylandii qui ont souvent été utilisés dans la création des haies modernes depuis quelques années. Le houx, quant à lui, offre un avantage certain pour sa capacité à résister aux maladies ainsi qu’à ses baies très décoratives en fin d’année.

La taille adulte lorsqu’on envisage de planter une haie doit être prise en compte lorsque vous choisissez votre plante afin d’éviter son développement excessif sur votre propriété. Il faut donc tenir compte de cet aspect au moment où on achète les arbustes en pépinières. Il faut prendre en compte la nature du sol et son exposition au soleil.

Protéger sa haie contre les maladies et les parasites

Maintenant que vous avez planté vos haies et qu’elles ont bien poussé, il faut penser à leur entretien. Les maladies et les parasites font partie des facteurs qui peuvent nuire à l’esthétique de votre haie si elle n’est pas entretenue régulièrement.

Les maladies touchant les haies sont multiples et variées. Parmi celles-ci, on peut citer la tavelure du pommier qui affecte souvent les arbustes fruitiers comme le cognassier ou encore le prunier. Le charançon rouge est un nuisible commun dans certains types d’arbustes utilisés pour réaliser des haies tels que le photinia ou encore le laurier rose. Il se nourrit des feuilles, ce qui peut entraîner une décoloration sur toute la plante en cas de forte infestation.

Pour éviter ces problèmes, il ne faut pas hésiter à faire appel à un professionnel pour s’en débarrasser. Des solutions existent comme l’utilisation de pièges collants ou encore la pulvérisation d’un produit adapté aux plantations.

En outre, le choix des haies est essentiel pour leur bonne croissance et leur résistance aux maladies et parasites. Les précautions nécessaires doivent être prises lors de la plantation en fonction du climat et de l’exposition au soleil. L’entretien régulier permettra d’éviter les attaques nuisibles ainsi que l’apparition des maladies tout en préservant leur beauté naturelle.