Équipement

Choisir un extracteur à miel : nos conseils

L’extracteur est un dispositif qui permet de soutirer le miel disponible dans les cadres de ruche. Au lieu d’utiliser cette machine, il y a certains apiculteurs qui préfèrent laisser le miel écouler, mais malheureusement, c’est une option qui prend considérablement de temps. Ainsi, elle peut paraître éprouvante lorsqu’il y a une dizaine de kilos à extraire. C’est justement pour cette raison qu’il est conseillé d’investir dans un extracteur à miel en suivant les astuces suivantes.

Opter pour un extracteur pratique


Lors de votre sélection, il est conseillé de miser sur un extracteur qui dispose d’un pied et offre un engrenage métallique. Le fait est que ce dernier est plus durable qu’un dispositif en plastique. Cependant, il faut notifier que le choix peut varier en fonction de votre statut et du volume de rucher. Pour ce qui concerne la qualité, si vous êtes un professionnel, n’hésitez pas à miser sur un extracteur à miel conçu en acier inoxydable. À défaut de ce dernier, optez pour des matériaux parfaits pour soutenir la solidité de votre machine.

Lire également : Comment descendre une pompe immergée ?

Entre un extracteur radiaire et tangentiel, que choisir ?


Un extracteur radiaire, qu’il soit manuel ou électrique, vous permet de maintenir en forme les cadres généralement positionnés en rayons de cercles. À noter qu’il présente également l’avantage de contenir de nombreuses dizaines de cadres. Aussi, il faut préciser que l’extracteur à miel radiaire est le choix idéal si vous souhaitez soutirer un miel fluide et il est évident de gagner en rapidité et d’optimiser son temps en l’adoptant.

Par contre, l’extracteur tangentiel reste l’option idéale si vous souhaitez extraire un miel lourd ou épais. C’est un dispositif parfait si vous êtes apiculteur amateur disposant peu d’expériences. Cependant, il faut notifier que cette machine peut paraître un peu contraignante lors de la manipulation. De même, elle s’avère lente et nécessite que l’apiculteur vide les cellules et y retourne les cadres entre chaque exercice d’extraction.

A voir aussi : Il est l'heure de couvrir votre mobilier de jardin !

Manuel vs électrique


Pour le mode de fonctionnement, vous aurez le choix entre un extracteur manuel et un modèle électrique. En effet, le mode manuel nécessite une manivelle que vous pouvez faire tourner jusqu’à l’extraction du miel. Pour le manipuler, il est nécessaire de faire intervenir toute votre force afin d’assurer la rotation du contenu du dispositif. Généralement, la manivelle est soit placée sur le dessus, soit sur le côté. À ce sujet, il faut notifier que vous réussirez à limiter les maux de dos lorsque la manivelle est placée sur le côté. Bref, si vous êtes encore débutant en apiculture, c’est le mode de fonctionnement adapté.

En ce qui concerne l’extracteur électrique, c’est un dispositif qui fonctionne grâce à un moteur électrique. Ainsi, si vous souhaitez fournir moins d’efforts physiques lors de la manipulation, ce modèle est à l’honneur. En dehors de sa praticité, c’est une machine rapide et efficace.

Pour finir, notez qu’il est également possible de compter sur un extracteur artisanal. Voilà un dispositif créé par les apiculteurs eux-mêmes à base d’un certain nombre de matériels. En termes clairs, ceux-ci utilisent généralement une corbeille en inox, un système de poulie récupéré, une cage, etc. Si vous redoutez ces fabrications, n’hésitez pas à rejoindre les entreprises de référence en la matière pour trouver des extracteurs à miel pas chers.